Vacances d’été 2020

C’est avec une petite pointe de nostalgie que j’écris cet article…
Le vacances sont terminées ! c’est la reprise du travail avec ses nouvelles contraintes sanitaires, et surtout moins de temps pour nos loulous…

Mais quelles vacances nous avons passées ! beaucoup de supers moments…

Nous avons commencé ces vacances avec les retrouvailles d’Izia (fille Gnà et Farouk) et ses maîtres, pour un moment de détente et de liberté à l’océan. Accompagnés de Gnà et Idun, avec une météo parfaite (ni trop chaud ni trop froid), on a profité du fait que Pauline fasse une excapade de Puy-Du-Dôme pour ses vacances sur la côte!

Nous avons ensuite eu le plaisir d’avoir Persia avec nous pour un week-end.

Persia de la Tanière d’Odin

Persia est la fille de Leska et Must, issue de notre dernier mariage. C’est la soeur de Padawan.
Elle est juste magnifique, et tellement gentille. Elle s’est bien adaptée au rythme de la meute, et a su se faire toute aimer de tous.

Loki, Gnà, Joy, Leska, Persia, Padawan et Idun

Nous avons ensuite fait plusieurs balades qui nous ont permis de retrouver des chiens nés chez nous.

Opium, le fils de Joy et Boss, a fait une balade tranquille avec Padawan. Ils ont pu faire de grandes courses dans les espaces verts avant de profiter du sentier boisé pour arriver jusqu’à l’eau .

Nous avons ensuite organisé une retrouvailles entre plusieurs chiens de la Tanière.
Difficile de trouver une date et un lieu qui puisse satisfaire un maximum de participants, surtout en période estivale ou beaucoup étaient partis en vacances, pour ceux qui ne bossaient pas. Les conditions climatiques nous ont obligés à limiter la retrouvaille au matin, les forêts étant interdites à partir de 14h à cause des risques d’incendies.
Nous avions Rendez-vous à Houillès, point de balade intéressant et surtout à quasi égale distance de Pau, Bordeaux et Toulouse pour convenir au maximum.
Des moments vraiment formidables pour nous : 10 chiens dont 7 de la Tanière d’Odin !
En plus de Gnà et Joy qui ont eu le privilège de nous accompagner, nous avons retrouvé Laïka (fille de Idun et Sam), Ouska (fille de Leska et Alaska), Nala (fille de Idun et Black), Bianca (fille de Joy et Boss), Hati (fils de Idun et Malphas). Les compagnons de Bianca qui vit à l’élevage Of Eternal Joy étaient de la partie : Joy (femelle), et Hori et Marley (Mâles).

Ces retrouvailles étaient un vrai bonheur ! les chiens ont tous été extras, même s’ils ne se connaissaient pas, ils se sont très bien entendus, et faisaient bloc. Même dans l’eau où l’excitation monte généralement d’un cran, il n’y a pas eu un seul moment où nous avons dû intervenir et canaliser. On s’est régalés du début à la fin, avec quelques moments qui resteront dans les anales !

Enfin, on ne pouvait pas clôturer cette saison estivale sans notre traditionnelle balade annuelle avec Jedi (fils de Gnà et Farouk) !
C’est toujours avec un grand plaisir que nous parcourons ces chemins landais qui mènent au lac, point de pique-nique et jeux pour nos chiens. Cette fois-ci, c’est Idun et Leska qui étaient avec nous.
Toujours un plaisir de les voir courir et jouer, tout en papotant de notre sujet préféré : nos chiens !

Nous avons vraiment passé un excellent été !
Nos vacances, c’est eux…
Notre plaisir et notre plus beau voyage, c’est de les voir.

Joy obtient son Pass Agility !

Samedi, nous sommes partis dans le Lot et Garonne pour présenter Joy en vue d’obtenir le Pass Agility. Une première pour moi dans cette discipline, et pour elle aussi bien sûr !

Joy a effectué les 2 parcours avec plaisir. Un peu de difficultés à rester concentrée dans ces nouvelles conditions, sur ce nouveau terrain, mais elle a fait le travail proprement, et je suis très fière d’elle.

De mon côté, j’ai été un peu moins performante puisque je me suis perdue à la fin du 2ème parcours, alors qu’il ne restait que 2 obstacles à franchir, perturbant Joy par cette erreur de jeunesse.

Nous avons quand même fait un travail propre, sous un soleil de plomb, et nous repartons fières de nous, avec le pass Agility en poche !

Je suis très fière de ma petite Joy

balade avec Fidji

dimanche 12 juillet, nous avons retrouvé Fidji (fils de Leska de la Tanière d’Odin et de Legend of Alaska du clan MacVal) et sa maîtresse Marine pour une petite balade.

Fidji, Leska et Joy

Nous étions pour ce bon moment accompagnés par Leska et Joy.

Les loulous ont profité des grands chemins déserts pour se donner à des courses folles, dans la bonne humeur.

Malheureusement, l’orage s’est invité et nous a forcés à presser le pas et écourter ce bon moment, qui n’est que partie remise. Nous avons terminé la balade sous le tonerre et les éclairs, trempés jusqu’aux os, mais ravis de ces retrouvailles.

Retrouvailles avec Izia !

le 3 juillet, nous avons profité du séjour de Pauline et Matthieu dans le coin pour venir passer un moment à la plage avec eux et Izia.

Nous avons passé un super moment ensemble !

maman Gnà est venue retrouver sa fille, ainsi qu’Idun, sa soeur de portée.

Elles se sont éclatées dans les vagues, et ont été très contentes de se retrouver.

Des chiennes hyper cool, malgré les promeneurs et baigneurs elles se sont montrées exemplaires. Même les autres compagnons à 4 pattes ne les ont pas détournées de leurs jeux

PADAWAN reste à la tanière

Nous avons pris la décision de garder Padawan avec nous.

C’est un chiot qui nous plait depuis longtemps, mais financièrement, nous voulions garder des fonds pour assurer les vieux jours de Farouk…

Les événements en ont malheureusement décidé autrement…

Beaucoup choses sont passées dans nos têtes, nous n’étions pas décidés, pas envie de penser… Et puis à un moment, nous n’avons pas envisagé de ne plus l’avoir avec nous

Alors Padawan ne remplacera jamais Farouk, nous ne ferons pas peser ce poids sur ses petites épaule. Nous ferons ce que nous pouvons pour lui assurer un bel avenir, et nous verrons bien où ça nous mène.

FAROUK

17/04/2010 – 13/02/2020

Aujourd’hui, on a le coeur gros…
Farouk nous a quitté.
Pour faire court : tumeur de la rate, opération, hémorragie, fin.

Jusqu’à hier, il était en pleine forme, on n’était pas préparés, mais l’est-on jamais ?
Alors oui, on sait qu’ils doivent nous quitter un jour.
On a les autres qui sont là.
On croit qu’on sera fort le jour où ça arrive.

Mais malgré tout, quand ça nous tombe dessus, on est comme des cons.

On est amputés d’un de nos membres. On doit arriver à récupérer, et on va réapprendre à avancer sans lui.
La meute doit trouver un nouvel équilibre.

Mais en attendant, on est tous affectés, et il nous manque terriblement.
Comme un livre qui se referme et dont il faut digérer la fin avant de se rappeler chaque chapitre si riche et plein de bonnes choses.

Je sais que Farouk a eu une belle vie, il est le fondateur de la tanière d’Odin, il nous a apporté tellement…
Mais aujourd’hui, on pleure juste son départ…
Et c’est dur.